Qui c'est donc qui va y manger ?

Qui c'est donc qui va y manger ?,

C'est un blog de recettes mais aussi une biscuiterie artisanale naturellement sans gluten et sans lactose avec des ingrédients issus de l'agriculture biologique et locaux si possible. C'est aussi une petite entreprise de créations textiles autour du thème de la cuisine: tabliers, sacs à saucisson, à goûter, sets de table ...Pour trouver les biscuits en vente, il vous suffit de cliquer sur l'onglet LA BISCUITERIE (en haut) et sur l'onglet LES CREATIONS TEXTILES pour vous faire plaisir !

 

Posté par zevelyne à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 mars 2017

Gratin d'endives aux poires et aux noix , sans gluten et sans lactose. Végétarien

Cette fois, je me dépêche de publier la recette avant que la saison des endives ne soit terminée puisque, comme vous l'avez remarqué, je suis toujours en décalage. Je cuisine pourtant avec des légumes de saison. C'est la mise en ligne qui est plus longue. J'ai toujours une bonne excuse pour reporter l'écriture de la recette.

Aujourd'hui je me suis encore grandement inspirée du magazine Slowly Veggie ! (le n°5  de Novembre- Décembre 2016).

Voici donc ma version sans lactose avec un soupçon de sirop d'érable, tout simplement car j'adore ça.

   gratin endives poires sans gluten ni lactose qui c'est donc qui va y manger (1)

 

Pour 4 personnes : 

- 6 endives

- 3 poires

- 150 g de fromage frais sans lactose (optionnel)

- 20 cl de crème de soja

- 2 oeufs

- 1 cuillère à soupe de sucre

- 1 cuillère à café de curry en poudre

- du sirop d'érable

- sel

- poivre.

- Préchauffer le four à 180 °C.

- Laver les endives. Les couper en 2 et les faire revenir dans une poêle en les retournant régulièrement jusqu'à ce qu'elles rendent un peu d'eau et ramolissent.

- Les disposer dans un plat à gratin.

- Eplucher les poires. Les découper en lamelles. Les faire revenir dans une poêle en ajoutant le sucre afin qu'elles caramélisent.

- Les disposer avec les endives dans le plat à gratin.

- Dans un saladier, battre les oeufs + le fromage sans lactose + la crème de soja + le curry + le sel et le poivre.

- Verser sur le plat à gratin en répartissant bien.

- Ajouter les noix.

- Arroser d'un filet de sirop d'érable.

- Enfourner pendant une vingtaine de minutes.

- Déguster.

 gratin endives poires sans gluten ni lactose qui c'est donc qui va y manger (3)

Pour la première (et dernière fois) j'ai testé un fromage frais sans lactose, acheté en magasin bio. J'ai été surprise par son aspect. Lorsque j'ai ouvert le pot, j'ai découvert des petites billes de fromage. J'ai goûté : aucune saveur. Je me suis dit qu'avec la cuisson, cette matière étrange allait fondre et donner un aspect crémeux à mon plat. Pas du tout. Comme vous pouvez le constater sur la photo, les billes de plastique fromage sont intactes. C'est vraiment très particulier. La prochaine fois, je m'en passerai !

A bientôt pour la suite.

 

Posté par zevelyne à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 décembre 2016

Pommes de terre et chou-fleur aux épices, sans gluten et sans lactose. Vegan

J'ai encore pioché une idée dans la revue  Slowly Veggie !

Je l'ai adaptée avec les ingrédients disponibles à la maison.

C'est simple, c'est parfumé, c'est bon, que demander d'autre ?

pomme de terre chou fleur épices sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (3) 

Ingrédients pour 4 personnes :

- 500 g de pommes de terre

- 1 chou-fleur

- 2 oignons 

- 1 cuillère à café d'huile d'olive

- 1/2 cuillère à café de graines de coriandre

- 1/2 cuillère à café de graines de moutarde

- 1/2 cuillère à café de cumin en poudre

- 1/2 cuillère de  curcuma en poudre

- 4 capsules de cardamome

- du piment d'espelette en poudre

- sel

- poivre

- Eplucher les pommes de terre . Les couper en dés.

- Peler les oignons . Les hacher finement.

- Huiler une cocotte et faire revenir les oignons + les épices pendant 2/3 minutes.

 pomme de terre chou fleur épices sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (2)

- Ajouter les dés de pommes de terre. Recouvrir d'eau. Cuire à couvert pendant une dizaine de minutes.

- Laver le chou-fleur. Le détailler en petits bouquets.

- Ajouter le chou-fleur dans la cocotte et cuire encore pendant 5 minutes.

- Lorsque les légumes sont bien tendres, saler, poivrer et servir.

 pomme de terre chou fleur épices sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (1)

 pomme de terre chou fleur épices sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (7)

 

J'ai servi le tout avec des galettes végétales et un peu de crème de soja.

J'aime bien ce plat , sa belle couleur et l'association des différentes épices. C'est toujours suprenant et agréable de croquer dans les graines de moutarde, cardamome ou coriandre. D'ailleurs ces dernières sont bios et locales. Elles proviennent d'ici :

Le Chant des Graines à Crémieu 

Le Chant Des Graines

Ouverture des inscriptions Atelier "Cosmétiques Bio" Le 25 et le 29 Octobre à Crémieu Le Chant des Graines vous a concocté une journée de confection de cosmétiques dont l'objectif est de permettre aux participants de connaître les bases nécessaires à la fabrication de quelques produits simples à faire soit-même et de repartir avec 6 produits fabriqués dans la journée.

http://lechantdesgraines.blogspot.fr

A bientôt pour la suite !

23 décembre 2016

Pancakes à la farine de coco, sans gluten et sans lactose

J'adore le sucré et j'aime varier mes petits déjeuners.

J'ai ma période céréales puis pain puis galettes puis pancakes puis restes de biscuits invendus ... J'essaye tout de même d'alterner pour ne pas avoir l'impression de consommer sans arrêt la même chose. En tout cas, une chose est sûre, c'est que j'ai énormément réduit ma consommation de galettes industrielles toutes prêtes. Même si elles sont bios, même si elles sont bonnes, même si elles sont variées (riz, sarrasin, châtaigne ...) et bien elles ne sont pas 'maison'  et elles coûtent très cher. Désormais, je les garde seulement en dépannage où lorsque je ne suis pas chez moi.

Il y a peu de temps, j'ai découvert cette recette sur le web seulement j'ai oublié de noter le nom du site. Je m'en excuse car j'ai pour habitude de citer mes sources ... hé oui, je suis ainsi, je dénonce facilement mais c'est pour la bonne cause .

(EDIT du 29/12/2017 : Hé ! Hé , la responsable de cette recette fabuleuse, s'est dénoncée toute seule dans les commentaires. Vous pouvez donc la retrouver ici : Gourmande sans gluten )

Allons-y !

 pancake coco sans gluten ni lactose qui c est donc qui va y manger (4)

 

(avec du sirop d'érable)

Pancake à la farine de coco

- 125 g de farine de riz complet

- 25 g de farine de coco

- 2 oeufs

- 1 cuillère à café de bicarbonate

- 1 cuillère à soupe de sucre complet

- 15 cl de lait de soja ou d'eau

- un soupçon de vanille en poudre

- 1 pincée de sel

pancake coco sans gluten ni lactose qui c est donc qui va y manger (2)

 

(farine de coco)

- Séparer les blancs des jaunes.

- Fouetter les jaunes + le sucre + le bicarbonate + le soupçon de vanille + les farines.

- Battre les blancs en neige avec la pincée de sel.

- Incorporer délicatement les blancs à la préparation.

- Huiler une poêle , déposer délicatement des petits tas.

- Laisser gonfler, retourner une ou deux fois.

- Servir au naturel ou enrichi d'un sirop d'agave, d'érable, d'une confiture ...

 pancake coco sans gluten ni lactose qui c est donc qui va y manger (1)

J'ai été agréable surprise par le subtil goût de noix de coco. Il y a peu de farine de coco mais elle parfume à merveille ces pancakes. Je vous conseille d'ailleurs de les goûter nature avant d'ajouter autre chose.

N'ayant plus de lait végétal, j'ai un jour testé avec de l'eau et c'était toujours aussi bon.

Ces petites gourmandises sont idéales pour bien débuter la journée ou pour le petit creux de 16 h 00.

A bientôt pour la suite !

Posté par zevelyne à 09:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

22 décembre 2016

Galettes de sarrasin, sans gluten et sans lactose

Ce qu'il y a de bien avec les marchés, c'est que l'on découvre vraiment les producteurs , les artisans et l'on peut discuter avec eux.

Ce qu'il y a de bien avec les marchés, c'est que l'on peut gôuter à de nouveaux produits, repartir avec des conseils de cuisine, des trucs et astuces.

Ce qu'il y a de bien avec les marchés, c'est qu'il y a de la vie, des rencontres.

La recette du jour est un prétexte pour vous présenter mon dernier coup de coeur culinaire : la confiture d'argousier.

 290px-243_Hippophae_rhamnoides 

(WIkipédia)

Pour en savoir plus sur cette plante, je vous laisse plonger dans vos livres de botanique ou surfer sur le web. Aujourd'hui je ne suis que goûteuse de confiture.

Ainsi lors du marché de Noël de St Savin, j'étais placée à côté du stand 'Le Jardin de Merlin'.

Une belle découverte ! 

Magali produit des fruits frais, des sirops, des tisanes, des aromates et ... des confitures. Le top du top, tout est bio !

Nous avons papoté et dégusté mutuellement quelques uns de nos produits. J'ai tout de suite adoré la confiture d'argousier et je ne me suis pas gênée pour en étaler copieusement sur mes galettes de sarrasin.

Il n'est pas du tout évident de vous décrire son goût. C'est une saveur acidulée, fraîche.

Si vous ne souhaitez pas la dévorer simplement à la petite cuillère, voici une proposition d'accompagnement.

Galettes de sarrasin

Attention , temps de repos 2 h 00, soyez prévoyants !

- 250 g de farine de sarrasin

- 1 oeuf

- de l'eau

- 1 pincée de sel

- Verser la farine dans un saladier + la pincée de sel.

- Former un puits.

- Ajouter l'oeuf.

- Verser doucement de l'eau en remuant régulièrement jusqu'à l'obtention de la pâte parfaite : un peu liquide "mais pas trop" comme dirait Perceval de Kaamelott (référence culturelle).

Laisser reposer 2 heures . Hé oui, il faut savoir être patient(e).

- Huiler une poêle et cuire vos crêpes. Personnellement, j'utilise une petite poêle pour faire de petites crêpes. Elles cuisent plus rapidement et surtout elles sont beaucoup plus simples à retourner. Je ne suis pas du tout bretonne donc j'ai peu de technique dans le retournement de galettes !

 galette sarrasin sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (1)

 galette sarrasin sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (2)

Alors, n'est ce pas que c'est tentant ?

Le pot a eu une vie très courte car l'Homme de la maison a aussi été emballé. 

Je vous laisse les coordonnées de la productrice:

Le Jardin de Merlin

327 Chemin du Mont

38 690 Bizonnes

tel : 06 60 39 92 48

lejardindemerlin38@gmail.com

Elle réalise aussi des noix caramélisées qui sont additives ainsi que de nombreuses autres gourmandises que je compte bien déguster. Une confiture poires/chocolat me nargue d'ailleurs depuis quelques jours ...

Retrouvez-la sur les marchés, vous ne serez pas déçus !

Petit rappel : cette recette de galette peut aussi s'utiliser en version salée avec des légumes de saison, des champignons, du jambon, du fromage ... les possibilités sont grandes lorsque le pot de confiture est vide.

A bientôt pour la suite !

Posté par zevelyne à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


20 décembre 2016

Potimarron et patidou farcis aux champignons, sans gluten et sans lactose (Vegan)

potimarron et patisson farcis sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (8) 

Voici une recette d'automne publiée à la limite de l'hiver !

Lors de mon premier marché des petits producteurs de Siccieu, mon regard avait été attiré par les belles couleurs automnales des curcubitacées. Le potimarron, je connais, j'en cuisine souvent. Quant au patidou, c'est plus rare. 

Me voilà donc repartie avec avec ces beaux légumes. Je vous livre ma recette mais ce sera à vous de juger pour les quantités car j'ai tout réalisé au pif en m'adaptant à leurs tailles.

potimarron et patisson farcis sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (10)

Pour le potimarron :

- 1 petite curcubitacée

- 1 poignée de champignons de Paris

- 1/2 poignée de trompettes de la mort séchées ou fraîches si vous sortez des bois ...

- une gousse d'ail

- de la crème de soja ou de riz

- des noix et/ou noisettes

- de l'huile d'olive

- du sel

- du poivre

- Nettoyer les curcubitacées et les cuire une quinzaine de minutes à la vapeur. Tester avec un couteau le moment où elles deviennent bien tendres.

-  Découper les chapeaux et ôter les pépins.

- Laisser refroidir dans le plat.

- Préparer les champignons : réhydrater les trompettes de la mort quelques minutes puis les rincer.

potimarron et patisson farcis sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (11)

Nettoyer les champignons de Paris, enlever les pieds terreux et couper-les en 2.

- Huiler une poêle et faire revenir l'ail émincé + les champignons jusqu'à complète évaporation de l'eau.

- Saler, poivrer. Réserver.

- Mixer plus ou moins finement les noix et/ou noisettes.

- Reprendre les curcubitacées et les garnir du mélange de champignons, arroser de crème de soja ou de riz.

- Recouvrir avec les noix/noisettes mixées.

- Replacer les chapeaux.

- Enfourner pour une vingtaine de minutes à 180 °C.

- A déguster tel quel ou accompagné de riz.

potimarron et patisson farcis sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (2)

potimarron et patisson farcis sans gluten et sans lactose qui c'est donc qui va y manger (1)

Pour le patidou, j'ai modifié le remplissage.

J'ai utilisé le mode 'feignasse ' en ouvrant un sachet de risotto méditerranéen bio aux épices . Il me suffisait d'assurer la cuisson et de remplir le patidou tout doux ... qui du coup, s'est retrouvé avec une saveur bien relevée.

patidou farci sans gluten ni lactose qui c'est donc qui va y manger (3)

 patidou farci sans gluten ni lactose qui c'est donc qui va y manger (2)

 

Bon appétit et à bientôt pour la suite !

Posté par zevelyne à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 novembre 2016

Atelier cuisine et conférence avec Frédérique Barral du magazine Niepi

Celles est ceux qui me suivent sur facebook savent déjà que j'ai eu la chance de participer à un atelier de cuisine sans gluten avec Frédérique Barral, la créatrice et rédactrice en chef de la revue Niepi. Je souhaitais revenir sur cette agréable journée avec vous.

Bien sûr, il n'y aura pas de photos de l'atelier car mon téléphone portable ne sert qu'à téléphoner et mon appareil photo était resté à la maison ... et puis zut, je ne m'étais pas inscrite pour un réaliser un reportage photo. Les images, je les garde jalousement dans ma tête. Tant pis pour vous !

Commençons par une présentation de Frédérique Barral  et Niépi:

niepi 1

Il y a quelques années, cette jeune maman a été diagnostiquée 'coeliaque' tout comme sa fille.  Débute alors une nouvelle vie sans gluten puis la création d'une revue avec son mari graphiste. L'objectif est de démontrer qu'il y a du positif dans cette nouvelle alimentation. Pari réussi car les recettes proposées sont toutes aisément réalisables , variées et joliment mises en valeur. On part à la découverte de nouvelles saveurs. Les photos sont magnifiques, elles ouvrent l'appétit. Dès que l'on feuillette le magazine, on a faim. Et ce n'est pas tout, il y a aussi une multitude d'infos autour de l'alimentation, des idées de produits, de sorties sans gluten. C'est vraiment une revue que l'on dévore sans modération.

Pour en savoir plus, je vous invite à découvrir le site : http://www.niepi.fr/

niepi 2

 C'est tout nouveau, en Octobre Frédérique Barral a édité 4 livres avec Terre Vivante et ce n'est que le début !

 niepi3

 (Ils ne sont pas encore sur mes étagères mais cela ne devrait tarder.)

L'atelier cuisine :

Il se déroulait à la librairie culinaire In Cuisine de Lyon de 10 h à 12 h, ça c'était sur le papier parce que nous avons largement dépassé l'horaire ! Nous avions toutes tellement de choses à dire.

Nous étions 6 gonzesses unies par le ' sans gluten' pour diverses raisons. Entre 2 papotages instructifs sur telle ou telle farine, le choix de tel ingrédient en particulier, la différence entre amidon et fécule, des pistes pour améliorer les préparations, des échanges d'expériences, d'idées ... nous avons réussi à préparer :

- des crackers aux graines à la farine de pois chiche

- des muffins au confit d'échalote et noix

- des tartelettes châtaignes et pommes

Puis nous nois sommes attablées pour dévorer déguster tout cela avec de la tartinade de lentille (apportée par Frédérique) pour les crackers; et une salade verte pour les muffins.

Tout en mangeant, nous avons continué à parler, à parler. C'était incroyable tout ce que l'on avait à se dire et tout ce que j'ai appris.

La conférence :

Ensuite Frédérique a repris toutes les grandes lignes de sa conférence et nous intervenions si besoin pour poser des questions. Elle a bien recadré le vocabulaire : intolérant, hypersensible ou allergique au gluten ; les symptômes, les points communs et les différences. L'importance d'un vrai dépistage. Ce moment était vraiment basé sur l'aspect médical, sur les connaisances actuelles. Une partie était consacrée à l'importance d'une alimentation riche en produits sains et variés. Manger sans gluten n'induit pas de carence si l'on respecte tout cela, c'est même une ouverture à d'autres goûts.

Vers 17 h30 nous nous sommes séparées et sincèrement, je ne pensais pas qu'il était si tard. Je n'ai pas vu le temps passer, je me disais bien que je commençais à fatiguer un peu ... Pendant plus de 7 heures, j'ai amassé tellement d'infos.

Ce que je retiens de cette journée :

 Du positif à 100 %.  J'ai appris de très nombreuses choses et je ne peux que remercier Frédérique Barral. Je suis tombée sous le charme de cette belle personne qui a réussi à rendre joyeuse cette vie 'sans'. Elle est pleine d'énergie, motivante, à l'écoute des autres. Elle est passionnée et passionnante, engagée dans son combat pour la reconnaissance de la maladie coeliaque et la défense d'une bonne alimentation. Si vous avez l'occasion d'assister à un atelier cuisine ou une conférence, n'hésitez pas une seconde.

J'ai aussi été ravie de me sentir à ma place. Je n'avais pas l'impression d'être la pénible de service qui demande la composition de chaque plat dès qu'elle va quelque part. Nous étions toutes des pénibles de service ! Nous avons toutes exprimé ce malaise dès que l'on ne mangeait pas chez nous. C'est parfois difficile de ne pas se couper au niveau social. Le partage d'un repas est tellement convivial . Il n'est pas non plus évident d'arriver avec sa gamelle et de manger un menu qui n'a rien à voir. Ce n'est pas simple non plus de refuser un plat préparé avec gentillesse par un/une ami/e qui a fait l'effort de ne pas mettre de gluten mais hélas la sauce, les épices utilisées en contiennent ...

J'ai été conforté dans l'idée que je suis sur le bon chemin avec mes biscuits naturellement sans gluten et sans lactose.  Au lieu de subir ce 'sans gluten', je vais tenter d'en faire une force, un moteur pour avancer. Je ne suis pas certaine d'avoir autant d'énergie que Frédérique  mais je vais tenter tout de même de progresser encore un peu. Avec tout ce que j'ai appris je m'interroge aussi sur les ingrédients que j'utilise au quotidien mais aussi pour ma petite entreprise.  Is sont tous issus de l'agriculture biologique, c'est la base. Maintenant, il me reste à mieux connaître les propriétés nutritives de chacun, leur rôle dans mon bien-être. Pour mes biscuits, il en est de même, je souhaiterais qu'ils procurent du plaisir mais aussi un peu de bienfait. J'ai des idées plein la tête il ne me reste plus qu'à trouver les bonnes associations.

Grâce à cette journée, j'ai aussi fait des rencontres.

J'ai rencontré Fabienne du 1 er Food Truck sans gluten, à Lyon. Un jour, j'irai déguster ses bons petits plats.

J'ai rencontré Claire, une diététicenne nutritionniste. Je sais que je peux compter sur elle si jamais je ne comprends pas tout à la nutrition !

Diététicienne Nutritionniste sur Lyon et Villeurbanne

Mlle LAMBOLEY Claire - Diététicienne nutritionniste Lyon et Villeurbanne

http://featness.wixsite.com

J'ai rencontré des personnes comme moi, très 'intolérantes, pénibles ' mais super sympathiques et dont l'une habite pas loin de chez moi. J'espère que l'on va se revoir.

Et puis j'ai rencontré Frédérique Barral.

Merci.

A bientôt pour la suite.

Posté par zevelyne à 17:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 novembre 2016

Poires pochées au sirop

Cette fois je suis bien dans le thème de la saison (cf  aubergines farcies) et je vous invite à un voyage dans le temps avec une recette issue de ce livre :

  th

La cuisine romaine antique

35 recettes pour aujourd'hui

de Brigitte Leprêtre

Ysec Editions, 2011

10,00 €

J'aime les livres et j'ai beaucoup du mal à résister lorsqu'ils se présentent à moi. Si vous êtes adeptes des musées vous aurez donc remarqué que l'on ressort toujours par un joli lieu nommé boutique. Lieu dans lequel on découvre de magnifiques souvenirs: des reproductions en plastique à échelle réduite, des décorations qui seront du plus bel effet sur l'étagère de droite, des jouets pour les marmots qui n'ont pas cessé de courir de partout, des tableaux pour embellir la chambre d'amis et leur montrer que l'on est cultivé, des cartes postales pour les voisins, eux qui ne font jamais rien et ... des livres. Paf ! C'est donc là que je ressors le porte-monnaie.

Celui-ci provient du musée de Vaison La Romaine.

(J'ai hésité entre un bouquin et une reproduction en taille réelle d'une colonne sculptée du théâtre antique mais l'Homme de la maison a dit qu'il n'y aurait pas assez de place dans la voiture.)

Introduction terminée, passons à la recette.

 Poires à la romaine qui c'est donc qui va y manger (1)

Pour 4 convives:

- poires williams

- 200 g de miel

- 1/4 de litre d'eau

- 1/2 cuillère à café de poivre moulu

- 8 dattes coupées en deux

- 1 étoile d'anis

- Dans une cocotte, mélanger le miel, l'eau et l'anis. 

- Faire chauffer sans bouillir.

- Eplucher les poires entières en conservant la queue.

- Placer les poires dans la cocotte, ajouter les dattes.

- Faire pocher pendant une vingtaine de minutes en couvrant.

 Poires à la romaine qui c'est donc qui va y manger (3)

Les poires dans les thermes romaines antiques !

- Présenter dans un plat ou un caissette individuelle. Arroser de jus et laisser refroidir.

- Il ne vous reste plus qu'à vous allonger sur le canapé pour déguster à la romaine.

 Poires à la romaine qui c'est donc qui va y manger (6)

Poire antique avant "datation" ! Ah ! Ah ! Humour, avant mise en place des dattes.

Je ne vous cache pas que ce dessert est tout de même assez sucré (miélé) mais moi j'adore.

 

Il faudra tout de même que je vous reparle de ce livre car il est très intéressant. Il y a des recettes mais aussi de nombreuses informations sur les habitudes alimentaires à cette époque. Je l'ajoute donc sur ma liste de chose à faire ... un jour.

A bientôt pour la suite !

Posté par zevelyne à 09:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 novembre 2016

Pain aux noix et raisins sans gluten et sans lactose (Vegan)

C'est en voyant cette recette ...

Pain aux fruits secs, Bio, sans gluten - Allergique Gourmand

Ceux qui me suivent, savent à présent que j'adore faire du pain, des brioches et des viennoiseries. Et la difficulté est bien présente quand on cuisine surtout sans gluten et sans oeufs. Je peux vous garantir que ce pain là est un pur délice. Tartiné...

http://allergiquegourmand.over-blog.com

... que j'ai eu de nouveau très envie de réaliser du pain. Bon je n'avais pas tous les ingrédients et je n'avais pas du tout envie de malaxer, de surveiller la levée donc j'ai ressorti la machine à pain. Mais comme je suis lente et tête en l'air, ça n'a pas été un gain de temps. J'ai bien suivi les conseils de la machine à pain, à savoir, mettre d'abord le liquide dans la cuve. J'ai donc versé l'eau puis, la première farine que j'avais sous la main : la fécule de tapioca et ensuite les autres, le tout sans remuer bien sûr ! Erreur fatale : fécule + eau = ciment, colle. Je vous laisse imaginer la taille des grumeaux, de gros blocs bien compacts que j'ai écrasé à la main. Je vous rappelle que je voulais aller vite et sans rien faire et bien  raté pour cette fois. J'ai ressorti tous les ingrédients de la machine à pain. J'ai tout mélangé puis tout remis lorsque la pâte était bien homogène. Ouf ! j'ai appuyé sur le bouton et je me suis enfin tournée les pouces pendant 3 heures comme prévu au départ.

 pain sarrsin millet sans gluten et sans lactose qui c 'est donc qui va y manger (3)

Pour un pain avec la machine à pain:

- 200 g de farine de sarrasin

- 100 g de fécule de tapioca

- 100 g de farine de millet

- 100 g de farine de riz blanc

- 400 ml d'eau tiède

- 8 g de sel

- 8 g de levure active ou 20 g de levure fraîche de boulanger

- 50 g de noix

- 30 g de raisins secs

- Activer la levure pendant 15 minutes dans une partie de l'eau tiède.

- Verser dans la cuve de la machine l'eau + les farines + la fécule + le sel. Remuer un peu.

- Ajouter la levure.

- Après un petit moment ma machine émet un BIP pour me réveiller prévenir qu'il est temps d'ajouter les noix et les raisins secs.

- Attendre la fin du programme.

- Laisser refroidir sur une grille. Bien attendre que le pain soit froid avant de le découper sinon vous aurez une mauvaise surprise (un puzzle de pain ou pain destructuré pour faire très nouvelle cuisine)

 pain sarrsin millet sans gluten et sans lactose qui c 'est donc qui va y manger (1)

Et voilà, il n'y a plus qu'à tartiner.

Ce pain est très bon mais comme tous ceux testés déjà, il est difficile à trancher. Impossible de couper une tranche fine. Il s'émiette. Si vous avez une astuce, n'hésitez pas à partager.

Comme je l'aime croustillant, j'ai pris l'habitude de faire griller mes tartines dans une poêle. C'est beaucoup plus pratique que le grille-pain. Ce pain ayant tendance à se décomposer facilement, j'en ai marre de ne récupérer que la moitié de ma tartine et d'être obligée d'aller pêcher le reste avec la pince à cornichon pour ne pas m'électrocuter. Et puis comme ça, il y a moins de risque de contamination avec du gluten.

N'oubliez pas de conserver les miettes dans un bocal pour les réduire en chapelure, vous en aurez certainement besoin un jour.

A bientôt pour la suite !

Posté par zevelyne à 17:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 novembre 2016

Aubergines farcies aux poivrons sans gluten et sans lactose (Vegan)

Voici une recette avec les dernières aubergines de la saison. Sincèrement je ne pensais pas en trouver dans ma petite boutique de producteurs locaux. Je n'en cherchais d'ailleurs pas mais elles m'ont fait de l'oeil avec leur jolie peau lisse et violette au milieu des pommes de terre, des choux et des carottes. Je ne voyais qu'elles ! Je suis très influençable donc je me suis laissée séduire. Je suis repartie, sous la pluie, avec 2 belles aubergines.

Le plus surprenant a été lors du repas. Nous étions en train de les déguster alors qu'il neigeait ! Je n'ai pas comme habitude d'acheter des légumes et des fruits hors saison. Vous savez ceux qui sont brillants, calibrés, parfaits, même pas fatigués malgré les nombreux kilomètres parcourus. On dirait des objets de décoration. J'associe plutôt les aubergines avec soleil, terrasse, chaleur, barbecue ... Alors les manger auprès du poêle, c'est perturbant. Peut-être est-ce un premier signe du réchauffement climatique.

 aubergines farcies sans gluten et sans lactose qui c 'est donc qui va y manger (4)

Recette pour 2 aubergines

(L'aubergine étant l'aliment et non le nombre de personnes à nourrir)

- 2 aubergines

- 1 oignon

- poivrons en bocal, ou frais si c'est la saison

- 1 oignon

- 1 gousse d'ail

- de l'huile d'olive

- cumin 

- paprika

- herbes de provence

- sel

- poivre

- Préchauffer le four à 180°C.

- Laver les aubergines et les couper en 2 dans le sens de la longueur.

- Prélever la chair en laissant environ 1 cm.

- Faire revenir la gousse d'ail et l'oignon dans l'huile d'olive.

- Ajouter la chair de l'aubergine coupée en petits dés. Bien remuer. Couvrir et laisser réduire un peu en surveillant régulièrement. Si vous utilisez des poivrons frais, les découper en lanières et les ajouter en même temps.

- Lorsque la chair a bien fondu, ajouter le poivron en bocal.

- Saupoudrer de sel, poivre, cumin et paprika.

- Garnir chaque moitié d'aubergine. Arroser d'un filet d'huile d'olive. De nouveau un petit soupçon d'épices et d'aromates.

- Enfourner pendant 30/45 minutes.

- A servir avec un bol de riz, des céréales, une belle salade verte ... à vous de choisir.

A table, c'est prêt :

 aubergines farcies sans gluten et sans lactose qui c 'est donc qui va y manger (1)

A bientôt pour la suite !

Posté par zevelyne à 14:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,