La recette du jour est très fortement inspirée d'une proposition trouvée dans le magazine

slowly veggie !

# 4 de Septembre- Octobre 2016.

Je découvre cette revue grâce à Bénédicte de La Caravane Petits Pois

(Si vous avez la chance d'habiter proche de Toulouse, n'hésitez pas à vous faire plaisir).

Donc cette recette est fortement inspirée et non copiée car je n'avais pas tous les ingrédients sous la main.

Voici donc ma version :

 velouté potimarron graines de courge crackers qui c est donc qui va y manger (4)

Ingrédients pour 4 personnes :

- 1 potimarron 

- 3 carottes : ici 2 blanches et une orange

- 1 litre de bouillon de légumes (attention au gluten !)

- 10 cl de crème de soja

- 3 cuillères à soupe de graines de courge

- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

- Sel

- Poivre

 

- Couper en petits morceaux la chair du potimarron ainsi que les carottes.

- Faire revenir, à feu doux, le potimarron et les carottes quelques minutes dans l'huile d'olive, en remuant sans cesse.

- Saler, poivrer et ajouter le bouillon de légumes.

- Laisser mijoter pendant 30 minutes.

- Hacher grossièrement les graines de courge.

- Vers la fin de la cuisson, les ajouter dans la cocotte avec la crème de soja.

- Mixer le tout.

- Réchauffer un peu si nécessaire ou à servir de suite si vous avez été rapide !

Dimanche, lors de ma première Foire Gourmande, une gentille dame a proposé de déguster "Les Crackers aux 3 graines" avec une bonne soupe. J'ai donc testé et j'approuve, ça ajoute du craquant, ça remplace un peu le pain que l'on ajoute parfois dans les potages.

Et comme les crackers contiennent des graines de courge, c'était parfait.

 velouté potimarron graines de courge crackers qui c est donc qui va y manger (1)

En un article, je vous donne une recette et je me fais de la pub. je crois que cela se nomme de l'optimisation ou du placement de produit ...

 crackers qui c'est donc qui va y manger

A bientôt pour la suite !

N'hésitez pas à commenter, questionner, partager et pour ne rater aucune publication, il suffit de vous inscrire à la newsletter (colonne de droite).

Je tiens à vous informer que je ne suis pas responsable des publicités qui apparaissent.

Je ne les choisis pas et je ne gagne rien. Vous pouvez cependant en réduire le nombre grâce à certains modules.